News

 

Cette page rassemble les informations sur le Blues recueillies sur Internet ou transmises à BLUES Magazine. Elles sont affichées par ordre chronologiques de parution. Les archives rassemblent les principales informations recueillies.

Les dates de manifestation font l'objet d'une page spécifique accessible en utilisant le lien du menu situé dans la colonne droite. 

 

 

Leo Bud Welch est un bluesman chanteur de Gospel, né le 22 mars 1932, qui n’a connu le succès qu’après avoir enregistré en 2014, alors qu’il a déjà 81 ans, son premier disque, Sabougla Voices, chez Big Legal Mess une filiale de Fat Possum. Doué d’un talent indéniable, il s’est toujours produit au sein de différents groupes dans les pique‑niques et les soirées. Il n’a cependant jamais réussi à se faire embaucher par de musiciens connus, et les découvreurs de talent qui ont arpenté le Mississippi au fil des années, n’ont pas eu la chance de tomber sur lui.

Le 24 mars prochain, à Dallas aura lieu une vente aux enchères qui comprendra une guitare Fender Broadcaster de 1951. Cette guitare a la particularité d’avoir appartenu initialement au guitariste Jimmie Vaughan, le frère aîné de Stevie Ray Vaughan. Jimmie y avait gravé son surnom, Jimbo, à l’arrière. Comme Stevie avait pris l’habitude d’utiliser cette guitare sans demander la permission à son frère, les disputes entre les deux frères sur le sujet devenant fréquentes, un ami commun des deux frères, Doyle Bramhall, suggéra à Jimmie de donner cette guitare à Stevie afin de protéger ses autres instruments.

George Young, frère aîné des guitaristes fondateurs de ACDC, Malcolm et Angus Young, est décédé. Né à Glasgow en Écosse le 6 avril 1946, il migre en Australie avec sa famille à l’adolescence. Avec le guitariste hollandais Harry Vanda, Gorge Young créé le groupe Easy Beats dont le principal succès fut Friday on My Mind, repris par David Bowie et Bruce Springsteen.

Dans les années quarante, Fats Domino en ayant su associer le premier le rythme du boogie-woogie au piano et les mélodies nonchalantes devient un des pionniers du Rock In Roll. Elvis Presley le reconnaît comme un de ces prédécesseurs. Lors d’une interview en 1969 à Las Vegas, Elvis interrompt même le reporter qui l’appelle The King, et lui montre du doigt Fats Domino présent dans la salle en lui disant « C’est lui le vrai Roi du Rock’n’Roll ».Antoine Dominique Domino Jr naît le 26 février 1928 dans une famille aux racines créoles. Il est le 8éme enfant, et grandit dans le 9e district de la Nouvelle Orleans, quartier situé à l’est de la ville entre le lac Pontchartrain et le Mississippi.

Un projet d’hôtels Trump est sur les rails depuis l’été dans la région du Delta, berceau du Blues, dans l’état du Mississippi. La Trump organisation, dirigée maintenant par DonaldJr et Eric Trump, les 2 fils adultes du Président actuel des USA, a annoncé son projet d’investissement dans plusieurs établissements pour attirer les amateurs de Blues.

A l’approche du 60e anniversaire de la sortie du premier disque de Muddy Waters, The Best of Muddy Waters, paru en 1958, une réédition vinyle est sortie en novembre chez Geffen/UMe. Cette réédition, la première depuis plus de trente 30 ans, reprend les enregistrements réalisés entre 1948 et 1954 par Muddy Waters pour Chess Records. Entre le 1er morceau et le dernier (I Just Want To Make Love To You et I Can't Be Satisfied) qui par leur intitulé résument une des thématiques de la musque Blues, la réédition comporte les morceaux passés de mains en mains entre les générations, tels que Long Distance Call, Rollin' Stone et Hoochie Coochie, qui ont influencé la musique d’aujourd’hui.

Le Blues s’est installé à l’université de Chicago sur le campus de Hyde Park, avec un nouveau festival de 3 jours qui s’est tenu à mi-octobre au Centre des Arts Reva & David Logan. . Les concerts ont été accompagnés de conférences et discussions avec des artistes comme Billy Branch, et par la projection d’un film sur la vie de Paul Butterfly, l’harmoniciste né en 1942 et décédé en 1987 à Woodstock.

Dans un camping aux USA, un propriétaire avait placé sur la terrasse de son emplacement faisant face un canal reliant deux lacs, une statue en résine des Blues Brothers. Depuis près de 20 ans, ces statues ont été une attraction pour les plaisanciers qui empruntaient le canal. Tout ce passait donc bien, jusqu’au jour ou l’administrateur du camp a demandé, pour une raison obscure, de déplacer ces deux statues. L’alerte faite fin août par le propriétaire sur sa page facebook a fait l’objet de dizaines de milliers de protestations sur les réseaux sociaux.