News

 

Cette page rassemble les informations sur le Blues recueillies sur Internet ou transmises à BLUES Magazine. Elles sont affichées par ordre chronologiques de parution. Les archives rassemblent les principales informations recueillies.

Les dates de manifestation font l'objet d'une page spécifique accessible en utilisant le lien du menu situé dans la colonne droite. 

 

 

Ce samedi 6 avril à 15 h est à marquer d’une pierre blanche dans l’Histoire du Blues, avec l’inauguration du 1er Musée Européen du Blues à Châtres-sur-Cher (41).

Et nous devons cet évènement à deux grands personnages que sont Anne-Marie et Jacques Garcia. Après deux ans de travail, ce musée voit enfin le jour dans notre beau pays.

 

Ne a Boston le 15 mai 1937, sous le nom de Richard Antony Monsourt, Dick Dale déménage avec sa famille en 1954 à Los Angeles où il devient vite un fan de surf et de guitare électrique. D’origine libanaise du côté de son père, il est un des premiers guitaristes à mélanger Rythm&Blues, country et gammes orientales dans son jeu par lequel il essaie aussi de reproduire, grâce à une forte réverbération, le son des vagues qui le fascine lorsqu’il surfe .

Keith Richards a réalisé une vidéo de sa reprise de Big Town Playboy, l’un des six titres bonus inédits du bluesman Eddie Taylor, présenté dans la réédition du premier album solo de Rolling Stones en 1988, Talk Is Cheap.
L’interprétation de Keith Richards de la mélodie blues des années 1950 comprend des contributions de l’ex-guitariste des Rolling Stones, Mick Taylor, et du regretté pianiste de Chuck Berry, Johnnie Johnson.

À 83 ans, Mary Lane est une des dernières chanteuses de Chicago Blues à avoir vécu The Great Migaration. Après avoir fait ses débuts en chantant aux coins des rues de Clarendon dans l’Arkansas, ville où elle est née en 1935, puis en se produisant dans les Jukes Joints avec Howlin' Wolf, Robert Nighthawk, Little Junior Parker et James Cotton, Mary Lane arrive à Chicago en 1957.

La chanteuse de Soul Jackie Shane a été dans les années 60 une des premières icônes transgenres . Née le 15 mai 1940 à Nashville, Jackie confie à l’âge de 13 ans à sa maman qui la soutient totalement se sentir être une femme dans un corps de garçon. Elle chanter dans une Soul Tent d’un carnaval ambulant pour fuir le racisme de Nashville. Avec la troupe elle arrive en 1959 au Canada dans l’Ontario puis Montréal où elle rencontre dans un bar le trompettiste américain Frank Motley et son orchestre.

Acteur de la création du festival Blues Sur Seine en 1999, puis en 2003 du Comité de Liaison Blues transformé ensuite en l’association France Blues, et enfin de la European Blues Union, Jean Guillermo a reçu un Keeping The Blues Alive Award de la part de la Blues Foundation le 25 janvier dernier à Memphis.

Le célèbre club de la Nouvelle Orléans a enfin trouvé, après plusieurs mois de tergiversation, de nouveaux propriétaires.
Ce club historique de la Nouvelle Orléans a été créé initialement en 1977 par un groupement de 14 musiciens afin de fournir au saint patron du piano de l’époque à la Nouvelle Orléans, Henry Roeland Byrd plus connu sous le nom de The Professor Longhair, un lieu pour qu’il puisse s’y produire régulièrement sans avoir à chercher en permanence, à 70 ans, des dates pour vivre. Situé au 501 Napelon Avenue, le club qui avait été un haut lieu de l’époque ségrégationniste et où le Klu Klux Klang se réunissait les dimanches après-midi, portait alors le nom de « 501 ».

Les prestations de Henry Gip Gipson sont appréciées à Bessemer dans l’Alabama par les amateurs de Blues de la toute la région. La raison de vivre de ce bluesman de 98 ans est de jouer sa musique le samedi soir et de faire jouer d’autres groupes au Gip’ Place, une baraque en tôle situé dans sa cour depuis 1952, et qui constitue un des derniers Juke Joint d’Alabama.