Le Bluesman de St Louis est né le 16 mai 1932 à Grenada dans le Mississippi. Il grandit à la Flower’s Plantation à Mattson, près de Clarksdale, et apprend seul l’harmonica, après que son père lui en ait offert un. Il commence par travailler dans la même plantation que Muddy Waters avec qui il joue un soir à l’occasion d’un barbecue organisé par sa maman.

 

Son gabarit et sa forte stature lui donnant quelques avantages pour la boxe, Big George Brock s’installe quelque temps à St Louis dans l’espoir de devenir champion. Il revient dans le Mississippi pour aider sa famille dans le besoin puis retourne à St Louis où il ouvre dès 1952 le Club Caravan. Non content d’en être le propriétaire, il en est aussi le videur et l’animateur avec son groupe les Houserockers. Il partage alors la scène de son club avec des artistes comme Albert King, Muddy Waters, Howlin’ Wolf, Jimmy Reed et Ike & Tina Turner. En 1960, Muddy Waters le met en contact avec Chess Records, qui lui propose un bus pour ses tournées, et une part des recettes de ses concerts. Il refuse le contrat, car aucune royaltie ne lui est proposée pour les enregistrements… Il continue de jouer dans les 3 clubs dont il est devenu propriétaire. Son épouse est tuée en 1970 par une balle perdue lors d’une bagarre dans un de ses clubs. Il continue de se produire et ne songe même pas à enregistrer. Ce n’est qu’en 1998 que son premier CD Front Door Man, un live dans un de ses clubs, est enregistré grâce à une spectatrice fan de ses shows. Sa rencontre avec Roger Stolle qui ouvre Cat Head Records, à Clarksdale, où Big George Brock a quelques attaches familiales (Super Chicken Johnson est son neveu) change sa vie, et le fait connaître dans les grands festivals de Blues d’Europe. C’est grâce à Roger Stolle qu’il participe en 2007 au Cognac Blues Festival, où BLUES Mag le découvre (Interview dans le N° 49). Avec Cat Head Records, il enregistre plusieurs CD, Club Caravan (2005), Round Two (2006), un DVD, Hard Times (2006), documentaire sur sa vie et son enfance, et Live At Seventy Five (2007). Le patriarche de St Louis, porteur de l’âme des grands bluesmen du Delta Blues, a continué de se produire jusqu’au concert anniversaire de ses 87 ans l’an passé. Il est décédé d’une longue maladie le 10 avril 2020. Il allait avoir 88 ans.

 

01©Big George Brock Collection©Big George Brock Collection 

 

 02©Big  George Brock Collection©Big George Brock Collection-
Big George Brock avec Muddy Waters