Après celui de mai 2017, le deuxième incendie de l’année c’est déclaré dans la « prison des Blues Brothers » Personne n’a été blessé, et cette fois-ci a touché le toit d’un immeuble situé au milieu du complexe. Les élus locaux sont préoccupés par le délabrement du site qui appartient à l’État et des pourparlers pour un rachat par la ville sont évoqués…

Les habitants du quartier espèrent beaucoup que le complexe sera transformé en site touristique.