CeDell Davis est né le 9 juin 1926 (ou 27 ?) à Helena dans l’Arkansas. Son père tient un Juke Joint et CeDell s’initie très tôt au Blues, d’abord au diddley-bow, puis à l’harmonica et enfin à la guitare. A l’âge de 10 ans il contracte une polio sévère dont il se sort avec la main droite estropiée et les jambes abîmées, et des béquilles lui deviennent nécessaires. Dans l’impossibilité de jouer de la guitare normalement, il s’adapte à sa nouvelle situation, et retourne sa guitare comme un gaucher.

Il utilise un couteau à beurre pour faire du slide sur le manche, et au fil des ans il devient un expert de l’utilisation du couteau avec lequel il est capable tout ce qu’il possible de faire avec les mains. Ce style très particulier deviendra sa marque de fabrique. A l’adolescence il joue dans les rues d’Helena et dans les juke joints de la région. Il rencontre les musiciens du coin, et se produit régulièrement à deux émissions de radio devenue mythiques sur la station KFFA : le King Biscuit Time avec Sonny Boy Williamson, et Bright Star Flour avec Robert Nighthawk, grand guitariste slide. CeDell tournera d’ailleurs avec Robert Nighthawk entre 1953 et 1963 et ils s’installeront quelque temps à St Louis. En 1957, alors qu’ils se produisent dans un bar, une bousculade est provoquée par un pistolet brandi et CeDell se fait malheureusement piétiner. Les fractures multiples aux jambes qui en résultent le condamnent au fauteuil roulant… et cet accident influencera ses compositions futures tant dans les mélodies que les paroles. Il continue de se produire néanmoins dans les Juke Joints et enregistre ses premiers titres 1976 pour le journaliste folkloriste Louis Guida, qui les publie dans le 1er volume d’une collection, Keep It Yourself : Arkansas Blues Volume 1, parue en 1983. Ces enregistrements arrivent aux oreilles de Robert Palmer, journaliste au New York Time, musicologue et producteur de Blues, qui cherche alors à rencontrer CeDell. Ils deviennent amis. Robert Palmer présentera CeDell Davis au label Fat Possum et y produira son 1er disque, Feel Like Doin’Something Wrong, édité en 1994. La carrière de CeDell Davis s’ouvre alors à l’international. En 2005, CeDell fait une attaque cardiaque et il ne peut plus jouer de guitare. Il continue néanmoins de chanter et revient à la scène en 2009. Il sort deux nouveaux disques, Last man Standing (2015) et Even The Devil Gets The Blues (2016), et se produit en France en 2013 et 2014. CeDell Davis devait apparaître au King Biscuit Festival d’Helena le 6 octobre dernier. Il est malheureusement décédé le 27 septembre 2017 à l’âge de 91 ans.