Qui aurait pu imaginer qu’un simple nid pouvait empêcher le bon déroulement du plus gros festival de Blues au Canada ? Et pas des moindres, puisqu’il s’agit du Bluesfest d’Ottawa. Les responsables, bien malgré eux, sont des Pluvier kildir, une espèce protégée en voie de disparition, dont la population a diminué de moitié en 50 ans.

Et la loi canadienne est stricte : interdiction de toute construction sur un lieu de ponte… et la scène principale du festival devait prendre place non loin d’un arbre où un nid, contenant 4 œufs du dit spécimen, se trouvait, sur la Colline du Parlement à Ottawa.Ce festival se tiendra le 5 au 15 juillet prochain et doit accueillir quelques 300 000 festivaliers. 

Blues Fest Ottawa

En ce qui concerne ces volatiles, la durée de couvaison est de 24 à 28 jours… et le nid a été découvert mardi matin.

Le déplacement du nid dans une réserve naturelle a été envisagé de suite, mais des ornithologues sont opposé, évoquant que le contact humain avec le nid pouvait être néfaste pour les oiseaux.
Finalement, après obtention d’un permis spécial, une spécialiste des oiseaux migrateurs a pu déplacer le nid, et laisser le champ libre à la mise en place des préparatifs du Bluesfest 2018.